Qu’est-ce que l’expérience du développeur (DX) ?

Vous avez certainement entendu parler de l’expérience utilisateur. Lorsque l’utilisateur principal d’un produit logiciel est un développeur, l' »expérience du développeur » remplace l' »expérience de l’utilisateur ». Il s’agit de créer un processus de développement fluide et efficace à l’aide d’outils, de bibliothèques et de documentation qui facilitent le travail des développeurs. Il devrait également permettre aux développeurs de faire part de leurs commentaires et d’interagir avec la communauté.

Une bonne expérience de développeur, ou DX, doit également offrir un excellent équilibre entre vie professionnelle et vie privée, une communication claire et des possibilités de développement professionnel. Il devient peu à peu un sujet d’actualité, car de plus en plus d’entreprises prennent conscience de son importance. Il est donc essentiel de s’informer sur ce sujet afin de comprendre les meilleures pratiques à suivre pour améliorer le DevEX.

Pourquoi est-ce important ?

L’investissement dans le DevEx a augmenté de manière significative au cours des cinq dernières années. En effet, le développement de logiciels devient de plus en plus complexe, obligeant les développeurs à gérer des environnements de plus en plus complexes. Elle fait appel à de nombreux outils, technologies et services provenant de différents fournisseurs.

  • Par conséquent, un DevEx bien conçu est crucial car il automatise les processus laborieux et manuels tout en favorisant une plus grande cohérence entre les environnements, les flux de travail et les processus.
  • Il vous donne un avantage sur vos concurrents. Il permet d’attirer et de retenir de meilleurs employés tout en renforçant la sécurité et en augmentant la productivité des développeurs.
  • Le DevEx concerne donc toutes les entreprises, et pas seulement celles du secteur technologique. Et le DevEx ne fera que prendre de plus en plus d’importance.

Meilleures pratiques pour améliorer le DevEx

Investir dans le DX peut augmenter de manière significative la satisfaction des clients, améliorer la productivité des équipes et réduire les coûts. Il est donc essentiel de comprendre les bases de la DX pour en tirer le meilleur parti. Voici quelques-unes des meilleures pratiques que vous pouvez suivre pour améliorer le DevEx. Il s’agit notamment de prévoir un temps ininterrompu pour le travail et la documentation technique, de réduire le temps de montée en puissance et de prêter attention aux compétences non techniques requises.

  • Temps de travail ininterrompu
  • Documentation technique de tout
  • Réduire le temps de montée en puissance
  • Adopter l’automatisation
  • Mettez-vous à leur place

1. Temps de travail ininterrompu

La première chose à faire est de s’assurer que les développeurs disposent de suffisamment de temps pour travailler sur leurs projets. Comme vous le savez, le développement de logiciels est un travail fastidieux qui nécessite de longues périodes de temps ininterrompu. Mais ce n’est pas toujours possible. Dans le monde numérique concurrentiel, le temps est précieux.

Il se peut que l’on ait besoin de plus de temps et que l’on doive organiser de nombreuses réunions. Un temps de travail ininterrompu peut alors s’avérer difficile à concrétiser. Par exemple, la réduction du nombre de réunions peut être un bon moyen de limiter les interruptions. Il faut donc aider les développeurs à se concentrer en utilisant plusieurs outils disponibles. Il peut contribuer à améliorer leur productivité ainsi que leur niveau de stress.

2. Documentation technique de l’ensemble

Comme vous le savez, le développement de logiciels est un processus de longue haleine. Il est donc important de documenter chaque étape du processus pour pouvoir s’y référer ultérieurement. Cela permettra de réduire les erreurs et d’améliorer l’efficacité de l’équipe. En outre, il permet de s’assurer que le projet est sur la bonne voie. Documentez tout, y compris les flux de travail, les questions fréquemment posées et toute information intermédiaire.

  • L’objectif est de créer une base de connaissances pouvant servir de source d’information unique et fiable, afin que les développeurs, en particulier les novices, disposent d’une ressource à laquelle s’adresser lorsqu’ils ont des questions à poser.
  • Cette base de connaissances doit être mise à jour fréquemment et être facilement accessible.
  • Il devrait également fournir une plateforme de collaboration, permettant aux développeurs de partager rapidement et facilement leurs connaissances et de travailler ensemble.
  • Cela vous conduira au point suivant, à savoir la réduction du temps de montée en puissance.

3. Réduire le temps de montée en puissance

Les développeurs débutants ont toujours besoin d’un peu de temps pour être utiles à l’équipe, et le temps nécessaire est appelé temps de montée en puissance. Pour réduire le temps de mise en œuvre, il est essentiel de fournir aux développeurs une base de connaissances complète ainsi qu’une formation et des ressources adéquates. En outre, les développeurs doivent être soutenus et encouragés à demander de l’aide en cas de besoin.

Les développeurs débutants ont besoin d’environ 3 à 9 mois pour monter en puissance. Vous pouvez raccourcir le temps nécessaire à la montée en puissance et améliorer l’expérience des développeurs en fournissant une documentation adéquate, une communication, une transparence et un processus d’intégration utile.

4. Adopter l’automatisation

La création d’un logiciel de haute qualité requiert des compétences et des efforts. Les développeurs doivent accomplir diverses tâches quotidiennement, apprendre continuellement de nouvelles choses et perfectionner leurs compétences. Les développeurs étant très attachés à leur temps, l’adoption de l’automatisation est essentielle à leur expérience. Dans le domaine du développement logiciel, l’automatisation n’implique pas de remplacer les développeurs par une intelligence artificielle (IA) sophistiquée, mais plutôt de tirer parti de la technologie pour rendre les développeurs plus productifs et plus satisfaits de leur travail.

En outre, des rapports montrent que lorsque les développeurs peuvent automatiser les tâches répétitives, leurs équipes sont 43 % plus performantes et plus satisfaites de leur travail. Par conséquent, l’automatisation peut libérer les développeurs du temps nécessaire à l’exécution manuelle de tâches fastidieuses. Néanmoins, le développement de logiciels nécessite ces tâches répétitives.

  • Les tests sont l’une de ces tâches, et c’est un excellent exemple du rôle que peut jouer l’automatisation.
  • Les tests de code sont essentiels à la qualité du produit et à l’expérience de l’utilisateur.
  • Cependant, les développeurs peuvent perdre du temps à le faire manuellement.
  • L’expérience du développeur peut souffrir de la gestion des erreurs et des bogues, mais pas s’il existe un moyen de faciliter le processus.
  • Vous pouvez utiliser plusieurs outils, comme Postman, pour rendre le processus plus rapide et plus précis. Offrir aux développeurs une excellente expérience implique de gérer des tâches qui demandent généralement beaucoup de patience et de temps, ce que l’automatisation peut aider à faire.

5. Se mettre à leur place

L’objectif ultime de l’expérience du développeur est l’empathie pour les professionnels du développement. Vous devez être en mesure de réfléchir à leur expérience, aux problèmes qu’ils rencontrent, aux raisons de leurs désagréments et aux solutions.

Vous parviendrez à des solutions pratiques si vous les suivez. Parfois, le passage à un outil avancé ou l’introduction de l’automatisation dans un processus particulier peut résoudre le problème. La création d’une atmosphère d’équipe et d’une culture de travail de qualité peut améliorer l’expérience des développeurs.

Le développement d’une excellente expérience pour les développeurs présente de nombreux avantages pour votre entreprise. En plus de maintenir un groupe de développeurs satisfaits qui disposent de tout ce dont ils ont besoin pour créer des logiciels exceptionnels, vous obtenez également des utilisateurs satisfaits de ces logiciels. Bien entendu, il en résultera de meilleurs résultats commerciaux en créant une expérience encore meilleure pour les développeurs. Il est possible de le faire en suivant les pratiques mentionnées ci-dessus.

Liens intéressants :

Le guide complet de l’expérience du développeur (DX)

Plus d’informations sur l’expérience des développeurs

Photos : Toile


L’auteur : Sascha Thattil travaille chez Software-Developer-India.com qui fait partie du groupe YUHIRO. YUHIRO est une entreprise germano-indienne qui fournit des programmeurs aux sociétés informatiques, aux agences et aux services informatiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.